SALES DEFAITES - MARS

Publié le 23 Avril 2016

4/2 Multinationales : 94% des personnes employées par 50 multinationales américaines, européennes et asiatiques sont reléguées dans la pénombre de leurs chaînes d’approvisionnement, parmi les fournisseurs et sous-traitants, souvent avec des salaires et des conditions de travail au rabais (business-humanrights.org).

4/2 Nucléaire : L’association 193 souhaite organiser un référendum sur les essais nucléaires effectués par la France. Entre 1966 et 1996, la France a réalisé 210 essais nucléaires : 17 dans le Sahara puis 193 en Polynésie (7seish.info).

4/2 Pesticides : Le ministre de l’agriculture, face à une carte des ventes de pesticides dangereux pour la santé en France : « Si on ne fait rien, c’est une bombe à retardement » (resistanceinventerre). La Loire-Atlantique est le deuxième département consommateur de pesticides en France, derrière l’Aube, avec 3 449 tonnes de ventes chaque année en moyenne (Tvsurerdre 11/2).

5/2 Etat d'urgence : Le conseil des ministres prolonge de trois mois de l’état d’urgence. 290 personnes sont toujours assignées à résidence avec obligation de ne pas en sortir, de pointer deux ou trois fois par jour au commissariat, et de rester à leur domicile en soirée et la nuit, entre autres contraintes. Le ministère de l’intérieur considère qu’il « existe des raisons sérieuses de penser que [leur] comportement constitue une menace pour la sécurité et l’ordre public » (Monde). Amnesty rapporte que « les mesures d’urgence sont mises en œuvre de manière discriminatoire, en ciblant spécifiquement les personnes musulmanes, souvent sur la base de leurs croyances ou de leurs pratiques religieuses plutôt qu’en se fondant sur des preuves tangibles de comportements criminels... 3 242 descentes effectuées au cours des mois précédents ont donné lieu à quatre enquêtes préliminaires pour des infractions liées au terrorisme et à 21 enquêtes pour le motif d’apologie du terrorisme, aux contours flous, ainsi qu’à 488 enquêtes supplémentaires ouvertes à la suite de ces perquisitions, mais pour des infractions pénales non liées au terrorisme » (Monde 4/2).

5/2 Notre Dame des Landes : Retailleau, président du conseil régional, appel à l’évacuation violente de la ZAD de Notre Dame des landes, dont des paysans, en diffusant à grands frais (60 000 euros pour les contribuables) dans la presse une pétition truffée de caricatures (Libération). Il exerce aussi de nombreuses pressions sur les journalistes, dont le Club de la presse de Loire-Atlantique s’indigne, dans un communiqué (Reporterre 6/2). Des hackers sont entrés sur le site de l'hébergeur de la Région... afin de démontrer qu'il était possible de signer cette pétition à plusieurs reprises avec la même adresse IP (Presse-Océan 8/2). Xavier Beulin président de la FNSEA déclare : « Face à toute nouvelle tentative de Zad, on n’attendra pas les forces de l’ordre, on ira nous-mêmes les déloger » (Reporterre).

7/2 RSA : Le conseil départemental du Haut-Rhin a voté vendredi une mesure qui conditionne le versement du RSA à 7 heures hebdomadaires de travail pour la collectivité (L'Obs).

9/2 Répression : Gazage, matraquage, lacrymogène, flashball et LBD contre des manifestants et des passants lors du carnaval à Rennes contre l’aéroport et son monde... 3 camarades du mouvement social dormiront en prison (2, 2 et 7 mois fermes, avec mandat de dépôt) (anticapitaliste 35).

11/2 Répression des Kurdes : Manifestation à Nantes contre le massacre par armes chimiques de 60 civils en Turquie. « Les CRS n’ont pas hésité à utiliser des grenades de désenclerclement, des gaz lacrymogènes et à insulter les manifestants ». Quatre personnes ont été blessés (NPA44). (video : http://www.kedistan.net/2016/02/11/nantes-manif-kurde-reprimee-terroristes/)

12/2 Linky et Gazpar (compteur connectés) : L'agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation a confirmé que les utilisateurs de ces compteurs se retrouvent exposés à des ondes radio. 35 millions d'unités seront installées dans les foyers d'ici à 2020 (wedemain.fr).

14/2 Eau : Deux tiers de la population mondiale connaissent régulièrement de graves problèmes provoqués par la pénurie d'eau douce (sputniknews.com). Le poids du plastique dans les mers du globe dépassera en 2050 celui des poissons (Parisien 4/2).

17/2 Sans-abri : En janvier, près de 10 000 sans-abri, isolés ou en famille, ayant sollicité un hébergement n’ont pas eu de réponse favorable (Humanité).

22/2 Deux détenus se sont suicidés dans leur cellule. L’un était incarcéré au centre de détention de Liancourt (Oise) et l’autre dans celui de Bapaume (Pas-de-Calais) (20 Minutes). Un homme de 26 ans s'est pendu dans sa cellule du quartier disciplinaire de la Maison d'arrêt de Nantes (Ouest-France 12/2).

23/2 Frontières : Plus de 410 personnes exilées sont mortes depuis le début de l'année en tentant de rejoindre la Grèce et l'Italie (Journal du jura). L’Otan va envoyer des navires contre les embarcations d'exilé.es qui tentent d’atteindre les côtes grecques, ce qui risque de multiplier les naufrages, puisqu’il.les devront prendre encore plus de risques pour échapper à la surveillance, et d'augmenter le prix de la traversée. L’intervention de l’Otan est un élément dans la pression sur la Turquie pour qu’elle les parque dans des camps, sur son territoire (Lutte-Ouvrière 17/2). Deux femmes ont été retrouvées mortes de froid dans le sud-est de la Bulgarie, près de la frontière turque. Les survivants, dont onze enfants âgés de 4 à 16 ans, ont été hospitalisés (Figaro 7/2).

24/2 Notre dame des Landes : Selon un rapport transmis par la DREAL des Pays de la Loire au préfet de Loire-Atlantique ,le réaménagement de l’aéroport existant de Nantes-Atlantique n’aura pas d’impact négatif sur le lac de Grand Lieu, à l’inverse d’un transfert. Ce rapport avait été dissimulé par l’Etat alors même que les associations avaient demandé communication de tous les rapports existants quant à l’impact environnemental du réaménagement de Nantes-Atlantique (lesvertsbagnolet.over-blog.com).

24/2 Mayenne (53) : Un homme de 24 ans est décédé à son domicile, le 14 janvier, suite à l'usage du Taser par la police (Ouest-France).

25/2 Areva : L'autorité de sûreté nucléaire a pointé l'existence de cuves "extrêmement irradiantes" dont la corrosion est rapide à l'usine de La Hague (Ouest-France). Des militants ont bloqué près de Caen un convoi exceptionnel transportant le couvercle de la cuve de l’EPR de Flammanville malgré sa non-conformité aux minima de sûreté (Greenpeace 12/2). En Centrafrique, les travailleurs qui sont censés être en contact avec les roches minéralisées en uranium ne disposaient d’aucun moyen de protection, ni n’étaient sensibilisés sur les mesures de radioprotection pendant leurs activités (Monde 5/2).

25/2 Rennes : Une femme âgée de 18 ans a fait une fausse-couche en rétention, malgré ses demandes insistantes pour être conduite à l’hôpital. Un retenu malade a tenté de se pendre... Pour dénoncer ces drames, les retenus ont cessé de s’alimenter. Ils réclament notamment « leur liberté et le respect de leurs droits fondamentaux » dans un texte qu’ils ont cosigné (rennes-info.org).

26/2 Etat d'urgence : Perquisitions sur la base de dénonciations calomnieuses, recours à la force disproportionné... Saisi de près de 70 réclamations, le Défenseur des droits enquête et suggérera des poursuites disciplinaires en cas de manquement à la déontologie (Dépêche). L'hémicycle était aux trois quarts vide quand l'Assemblée a voté l'article 1er du projet de révision constitutionnelle qui prévoit d'inscrire dans la loi fondamentale le régime de l'état d'urgence (Francetvinfo 9/2). Un texte adopté par les sénateurs prévoit la création d’un nouveau délit de « consultation habituelle de sites Internet provoquant à la commission d’actes de terrorisme ou en faisant l’apologie » (Bastamag 8/2).

26/2 Opération escargot contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (12/1) : Les conducteurs ont été condamnés pour délit d’entrave à la circulation et ont écopé de peines d’amende avec sursis. Le juge avait annulé les mises en fourrière des véhicules. Ce dernier point est frappé d’appel par le procureur qui tient à ce que les automobilistes payent pour récupérer leurs véhicules (Ouest-France).

26/2 Référendum sur Notre-Dame-des-Landes : « Un référendum n’est en rien l’expression d’une démocratie directe, bien au contraire. Qui décide du moment, de la question, de celles et ceux qui peuvent voter ? Le référendum est un dispositif qui par essence est détenu par un pouvoir vertical et concentré. Si les décisions étaient discutées autrement, à la base et entre égaux, il n’y aurait jamais besoin de référendum… C’est d’ailleurs un dispositif qui exprime bien l’infantilisation dans laquelle l’Etat maintient ses citoyens : répondez juste par oui ou par non, puis fermez-la » (Squat.net).

27/2 Le contrôle au faciès est "normal". C'est en substance ce qu'a expliqué le représentant de l'Etat face à la Cour de cassation. L'Etat enterre définitivement une promesse de campagne du candidat Hollande (Metronews).

29/2 Renforcement des équipements des BAC et des PSIG : Boucliers balistiques souples, fusils d'assaut allemands HK G36, lanceurs de balles de défense et de grenades de désencerclement, avec des stocks de munitions renforcés, casques balistiques et protections pour d'autres parties du corps, 65 nouveaux véhicules équipés d'un coffre sécurisé. « En tout, nous aurons ainsi consacré 17 millions d’euros » a précisé Cazeneuve (Reuters).

29/2 Syrie : Plus de 450.000 personnes sont actuellement prises au piège dans des villes et des villages. La nourriture, les médicaments et d'autres produits d'aide humanitaire d'urgence sont bloqués de façon répétée. Des milliers de personnes pourraient être mortes de faim. Les Nations unies attendent le feu vert des parties en conflit pour aider environ 1,7 million de personnes situées dans des zones difficiles d'accès (La Depeche.fr).

29/2 Un policier a tué une femme, à Alès, avec son arme de service. Les meurtres imputables aux violences au sein du couple représentent près d’un meurtre sur cinq commis en France. Cent trente-quatre femmes ont trouvé la mort en 2014, victimes de violence au sein du couple. Elles sont plus de 220 000 à subir des violences chaque année, selon l’Observatoire des violences faites aux femmes... Depuis l’instauration de l’état d’urgence, le port d’arme de service des policiers a été assoupli lorsqu’ils ne travaillent pas (Humanité).

29/2 Calais : Environ 55 cars de CRS et 500 flics ont envahi la Jungle avec des bulldozers et des ouvriers. Les flics ont utilisé tout leur attirail : lacrymo, flashball, canon à eau, matraque (Squat.net).

29/2 Projet de loi EL khomri : Hausse de la durée maximale journalière et hebdomadaire de travail, fractionnement du repos quotidien, nombre de jours pour congés spéciaux non garanti, régime des astreintes revu à la baisse, extension du forfait-jours, plafonnement des indemnités prud’homales, consécration de l’uberisation, intensification du travail pour les apprentis, élargissement de la définition du licenciement économique (NPA).

1/3 Projet de loi sur la réforme pénale : Renforcement des perquisitions et des contrôles d'identité pendant lesquels les suspects peuvent être retenus quatre heures. Lors de ces vérifications, les policiers pourront aussi réaliser des fouilles de bagages et inspecter les véhicules. Les policiers qui utiliseraient leurs armes à feu contre quelqu'un qui a commis un meurtre ou qui s'apprêterait à le faire ne verraient pas leur responsabilité pénale engagée (RFI).

4/3 Racisme anti-rroms. Depuis juillet environ 300 personnes, dont au moins 120 enfants, vivaient sur un terrain à Carquefou. La plupart des enfants étaient scolarisés. Le terrain appartient à Nantes Métropole qui a lancé une procédure d'expulsion. La maire n'a fait aucun effort pour fournir l'eau, l'électricité, les installations sanitaires ou la collecte des ordures. Elle a préféré lancer une pétition pour l'expulsion du campement. Résultat : une intervention policière violente en pleine trêve hivernale. Des enfants et bébés ont été dangereusement bousculés. Une femme âgée a fait un malaise. Les pompiers sont intervenus. Sans solutions, certain-e-s se sont installé-e-s à Indre, sur un site fortement pollué, dans une commune où une milice anti-rroms s'était constituée il y a quelques mois (Indymedia nantes). Porte de Clignancourt, à Paris, un bidonville de 400 personnes a été expulsé (L'Obs 3/2). (video : https://www.youtube.com/watch?v=Ab7BwznvZTo)