SALES DEFAITES - JUILLET 2016

Publié le 10 Août 2016

SALES DEFAITES - JUILLET 2016

2/6 Saint-Malo : Onze enfants blessés après l'évacuation du collège Surcouf occupé par des élèves, des parents et des enseignants, pour manifester leur opposition à la décision de fermeture de l'établissement (Fr3).

6/6 CHU de Nantes : Après la grève qui a touché le pôle de gérontologie clinique il y a un mois, c’est au tour des services d’orthopédie et de rhumatologie d’être touchés par un mouvement social. Treize postes sont manquants. Un autre mouvement affecte aussi, depuis le 19/4, les services de réanimation pédiatrique et de réanimation néonatal (Presse Océan).

8/6 Retailleau propose une baisse de 60 000 € de la subvention versée à la Confédération paysanne (journal-la-mee.fr).

10/6 Eurosatory, salon officiel du commerce des armes au parc des expositions de Paris-Nord à Villepinte (93) : La référence mondiale du supermarché de la mort ! Certaines armes seront vantées comme testées sur les civils et les militaires en Syrie, au Yémen, en Palestine, en Afghanistan, ou en Irak (desobeir.net). +11% en 2015 d'achat d'armement dans le monde. C'est désormais un marché à 58 milliards d'euros, soit 6 milliards de plus qu'en 2014 (France info 13/6).

20/6 Rennes : Une demi douzaine d’employés municipaux et une bonne dizaine d’agents de police détruisent des cabanes faites par des enfants, deux ponts en bois, des toilettes sèches, des tables de jardin, un stand de gratuité où se trouvaient des vêtements, des fruits et légumes, l’équipement d’un potager participatif, une terrasse en bois construits non seulement par les habitants du quartier Saint-Martin mais aussi par des personnes extérieures. Cette intervention de « nettoyage » à été agrémentée de violences physique et verbales (Rennes-info.org). Quatre militants féministes, qui avaient protesté contre la communication sexiste et homophobe de la chaîne de restauration Bagelstein, ont été condamnés à des peines de prison ferme allant de un à trois mois et incarcérés à la maison d’arrêt (Libération 2/6).

27/6 ZADS : Le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes a remporté plus de 55 % d’avis favorables lors d’une consultation organisée en Loire-Atlantique. Les opposants dénoncent un scrutin manipulé et rappellent que les recours juridiques contre le projet ne sont pas épuisés (Reporterre). Christian Leyrit, le président de la Commission nationale du débat public, chargée d’informer les citoyens sur le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, a collaboré pendant dix ans avec le paysagiste recruté par Vinci pour son aérogare (Mediapart 9/6). Suite à l'occupation de la ferme de La Pointe à Fay de Bretagne, deux personnes sont convoquées pour délit d'installation en réunion sur le terrain d'autrui sans autorisation en vue d'y habiter qui prévoit 6 mois de prison, 3750€ d'amendes, confiscation des véhicules, suspension de permis (Indymédia 12/6).Villenave d'Ornon (33) : Un golf 18 trous, un hôte l, un restaurant et un espace bien-être sont prévus sur plus de 100 hectares d'une zone classée Natura 2000. Une quinzaine de zadistes campent pour bloquer ce vaste projet (20mn 20/6 ). Sainte-Colombe-en-Bruilhois (47) : Évacuation de la ZAD en opposition à la Technopole Agen Garonne et à la LGV (Sud ouest 31/5 ).

28/6 Assurance chômage : Aucune revalorisation pour le 1er juillet - alors que les allocations sont traditionnellement revalorisées à cette date (Parisien).

28/6 Loi Travaille ! 41 personne interpellées à Paris dans un cortège placé sous haute surveillance. En France, 81 personnes ont été arrêtées (Huffington). Un petit groupe, refusant de participer à la manif syndicale contre la loi travail en raison des conditions imposées par les forces de l'ordre, est resté "nassé" (Libération 28/6). Un quartier entier de Paris a été occupé militairement, avec présence de fourgons et de troupes très en avant du lieu prévu pour la manifestation, pour exercer une pression par leur seule présence et par des contrôles parfois suivis d’interpellations. Ensuite, autour de la place Bastille et du bassin de l’Arsenal, avaient été installées des enceintes grillagées hermétiques et pour entrer dans le périmètre, il fallait franchir des check-points et laisser fouiller ses sacs. Des dizaines de personnes ont été interpellées pour la simple possession de lunettes de piscines ou de foulards, certaines ont été coincées trois heures sur un trottoir avant d’être embarquées pour deux nouvelles heures de «vérification d’identité», des professeurs des écoles qui protestaient ont été chargés et tabassés, etc. (Quadruppani.blogspot.fr 27/6). A Nantes, Onze personnes, qui ont été blessées lors de différentes manifestations contre la loi, annoncent leur intention de déposer plainte contre X pour des « violences volontaires avec ou sans arme, par une personne dépositaire de l'autorité publique dans l'exercice de ses fonctions » (Presse Océan 23/6). 95 personnes interpellées avant une manifestation à Paris (Express 23/6). Compte-rendu de la manifestation nationale du 14/6 à Paris des médics nantais.es sur place : Blessures ouvertes à la tête, à la joue, convulsions à cause des lacrymos, doigt arraché par un mortier, pied blessé, plaie sur le tibia, peau arrachée, gonflement des tissus par grenade de désencerclement, tige métallique reçue dans la cuisse, crises d'angoisse et de panique, côtes cassées, refus de la police d'exfiltrer les blessés, impacts à la cuisse et à la hanche, au tibia et à la jambe, brûlures, vomissements, impact à l'arcade sourcilière, brûlure par gaz, hématome dû à l'usage d'un flashball, KO, étourdissements, blessures ouvertes à la tête à cause des coups de matraques, tir de LBD dans l'aine, éclats de grenade dans le corps, tir de flashball dans la joue, blessures au crâne, plaie ouverte et saignements, personnes en état de choc, tabassage par les Forces de l'Ordre, sauts de 3 mètres pour échapper à la Police, deux personnes ont marché sur les pointes d'une herse, cela a occasionné des plaies sous les pieds car les semelles des chaussures étaient trouées, brûlures par gaz au niveau des yeux, de la gorge et de la peau, insultes, fouilles et mauvais traitements (Indymédia Nantes 23/6). Depuis le début des manifestations contre la loi Travail, plus de 750 personnes ont été poursuivies (Basta 17/6). À Paris, parmi les manifestants blessés (bien plus que les 11 annoncés par la police), 4 grièvement. Une s’est coincée dans le dos d'un manifestant. 73 personnes ont été interpellées (Secours rouge 14/6 ). 327 interpellations à Nantes depuis le 9/3 et au moins 44 personnes passées en procès (sans compter les mineur.es) (Indymédia 14/6). 130 personnes interdites de manifestation à Paris (Libération 13/6). "Lance-grenades multiple" a Lyon et à Nantes (Rebellyon 10/6). A Nantes, 7 personnes sont en prison. Le montant des dommages et intérêts à verser à la police pour préjudices moraux ou « violences » s’élève à plus de 11000€ (Indymédia 10/6).FI). 48 enquêtes judiciaires ouvertes par la « police des polices » pour violences contre des manifestants (Le Monde 6/6). A Paris, le 26/5, cinq journalistes ont été victimes de tirs tendus, coups de matraques et poursuites par la police. Romain Dussaux a été grièvement blessé par l’explosion d’une grenade de désencerclement : il a passé plus d’une semaine dans le coma et pourrait souffrir de séquelles neurologiques. À Rennes, plusieurs journalistes ont été délibérément pris.es pour cibles par les forces de police (Acrimed 9/6). Nantes : Un homme blessé à l’arcade sourcilière par un éclat de grenade de désencerclement. Un des "street medics" également blessé dans le dos (Presse Océan 2/6). Rennes : Une charge policière, en voiture, avec lacrymogènes et coups de matraque contre des manifestants fait plusieurs blessés (Le monde 2/6 ). Nantes : 26 interpellations après cinq minutes de manifestation en centre-ville (Presse océan 9/6 ).

28/6 La marche inaugurale des rives de l'Erdre (44) a été bloquée à La Boire par un grillage et une vingtaine de propriétaires de l'association Erdre et Nature, malgré le nouvel arrêté départemental (Presse Océan).

29/6 Exilé.es : 47 565 personnes ont été incarcérés en 2015 dans l'un des 43 centres de rétention administrative disséminés à travers l'Hexagone, mais aussi dans les territoires d'outre-mer. Ce qui porte à près de 240 000 le nombre d'individus à avoir subi un internement forcé en vue d'une reconduite à la frontière sur les cinq dernières années (Point). Expulsion d'un campement de plusieurs centaines de personnes à Paris 18e devant la halle Pajol (Le Monde 29/6). Dunkerque (Nord) : Un exilés est condamné à huit mois de prison ferme, accusé d'avoir jeté des pierres sur des CRS près du camp de Grande-Synth (Figaro 27/6 ). 65,3 millions de déracinés dans le monde ont quitté leur foyer, chassés par les conflits et les persécutions, soit l’intégralité de la population française, ou un être humain sur 113 (Monde 20/6). Douvres : Un convoi britannique d’aide aux migrants refoulé par la France (Le monde). Médecin Sans Frontière ne veut plus recevoir d’argent européen pour marquer son « opposition à la politique de dissuasion menée par l’Europe... qui consiste à repousser les gens avec leurs souffrances, loin de côtes européennes » (Le Monde 17/6). Expulsion de 400 personnes dans le nord de Paris (Le Monde 16/6 ). 7009 enfants non accompagnés ont effectué la traversée d’Afrique du Nord vers l’Italie au cours des cinq premiers mois de cette année, le double de l’année dernière, pour échapper aux conflits, au désespoir et à la pauvreté (Infomie 15/6). 320 morts dans un naufrage au large de la Crète. Plus de 10 000 personnes ont péri en Méditerranée depuis 2014. L'UE veut lier l'aide à l'Afrique à la lutte contre les migrations (RFI 8/6). La Cimade constate régulièrement des pratiques illégales : Enfermement en rétention de familles avec enfants mineurs, expulsion de personnes gravement malades, dispersion des exilés de Calais emmenés dans des lieux de privation de liberté, expulsion vers des pays en guerre, enfermement de ressortissants Français ou de personnes en situation régulière, etc. (Cimade 7/6 ). Les mineurs non accompagnés qui campent à Calais (Pas-de-Calais), Grande-Synthe (Nord) et dans cinq petites « jungles » voisines sont la proie des passeurs : viol, prostitution, vol, corvées, etc (Le Monde). Expulsion d’un millier de personnes des Jardins d’Eole, Paris 18e (Monde 6/6 ). Expulsion d'un camp à Chocques (62) (Voix du Nord 1/6). 880 exilé.es sont mort.es la semaine dernière en mer Méditerranée. 2 510 personnes sont mort.es depuis le 1er janvier, contre 1 855 l'an dernier à la même époque (France info 31/5). Le CRS poursuivi pour des violences policières sur des migrants, en mai 2015 à Calais, après la diffusion d’une vidéo par l’association Calais migrants solidarity, est relaxé (Voix du nord 31/5 ).

1/7 Tir d'essai du missile M51, dans la baie d'Audierne (29), depuis un sous-marin nucléaire (Europ1).

Credit photo : https://npa45.org/2016/06/11/les-crs-sequipent-dun-riot-gun-penn-arms-lun-des-symboles-de-la-militarisation-de-la-police-americaine/

http://fa-nantes.over-blog.com/ https://fr-fr.facebook.com/jdejacque/